Jésus Christ, lumière du monde

Jésus Christ, lumière du monde

"La vraie lumière était celle qui, venant dans le monde, illumine tout homme." Jean 1:9

"(Jésus dit:) Venez à moi, vous tous qui vous fatiguez et qui êtes chargés, et moi, je vous donnerai du repos." Matthieu 11:28

      La société actuelle, en France, s'efforce d'effacer toute référence au christianisme, au nom du principe de laïcité. Le 18e siècle – appelé siècle des lumières – a vu naître l'idée que la raison humaine pouvait résoudre tous les problèmes. On s'est alors mis à compter sur le progrès et l'amélioration de l'homme plutôt que sur Dieu. Quel en est le résultat, environ deux siècles plus tard? Malgré “la liberté pour tous” tant recherchée, déceptions, inquiétudes et sentiment d'insécurité!

      Cette volonté d'indépendance de l'homme, qui n'accepte ni Dieu ni maître, ne peut qu'entraîner la souffrance, et apporter comme du feu dans les relations humaines: “Vous tous qui allumez un feu, qui vous entourez d'étincelles, marchez à la lumière de votre feu et des étincelles que vous avez allumées; c'est ici ce que vous aurez de ma main: vous coucherez dans la douleur” (Ésaïe 50:11). Ne croyons plus que l'homme va s'améliorer peu à peu par ses propres efforts, il en est incapable.

      Au milieu du trouble de notre monde, la Parole de Dieu nous éclaire et nous ouvre un chemin vers la lumière. Dieu nous aime, il a envoyé son Fils unique dans ce monde. Jésus Christ, pure manifestation de la lumière divine sur la terre, n'est pas venu pour condamner l'homme en rébellion contre Dieu, mais pour le sauver. Ouvrons les yeux, et regardons chacun vers Jésus, lui qui seul peut nous donner une vie nouvelle. “À tous ceux qui l'ont reçu, il leur a donné le droit d'être enfants de Dieu, c'est-à-dire à ceux qui croient en son nom” (Jean 1:12).

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Bonjour, bien venu sur le site FPVM Fiombonana Tsarahonenana.

Faly miarahaba anao tonga soa eto amin'ny site FPVM Fiombonana Tsarahonenana. Mirary anao hahazo aim-panahy.