La religion de Gandhi

 
La religion de Gandhi
 
"À qui me comparerez-vous et… m'assimilerez-vous, pour que nous soyons semblables?… Moi, je suis Dieu, et il n'y en a pas d'autre; je suis Dieu, et il n'y en a point comme moi." Ésaïe 46:5,9
 
       Gandhi (1869-1948) est connu pour sa longue quête d'une religion satisfaisante, ses luttes pour l'indépendance de l'Inde, sa mort tragique… Il a imaginé un dieu unique avec qui chaque individu peut entrer en relation, en se rachetant par la pénitence et le jeûne. Pour lui, “les religions représentent des routes différentes qui convergent vers un même point. Peu importe si nos chemins ne sont pas les mêmes, pourvu que nous atteignions le même but. À vrai dire, il y a autant de religions que d'individus”.

      On ne peut pas mieux défendre le “droit” de chacun à avoir sa propre religion! C'est un sentiment qui se rencontre fréquemment de nos jours, où bien des hommes pensent que toutes les religions se valent. Certains en arrivent là parce qu'ils ont été déçus par divers systèmes religieux ou par leurs adeptes; d'autres après avoir suivi des faux prophètes qui les ont exploités “avec des paroles trompeuses” (2 Pierre 2:3). D'autres encore recherchent ce qui correspond le mieux à leurs aspirations. Ils sont désabusés et disent après Gandhi: Peu importe la religion, seul compte le but!

       Vouloir, pour accéder à Dieu, composer son propre itinéraire dans les méandres de son cœur, conduit à une impasse. Il n'y a qu'une seule vérité, un seul fondement, un seul chemin… une seule personne pour un seul but. En devenant un homme qui a vécu sur la terre, Jésus a montré concrètement ce qu'est le Dieu Sauveur. Il a dit: “Je suis le chemin, et la vérité et la vie” (Jean 14:6).

       Christ est le chemin: suivons-le. Il est la vérité: croyons-le. Il est la vie: recevons-le.
 
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Bonjour, bien venu sur le site FPVM Fiombonana Tsarahonenana.

Faly miarahaba anao tonga soa eto amin'ny site FPVM Fiombonana Tsarahonenana. Mirary anao hahazo aim-panahy.