Mon enfant est dans la présence du Dieu d'amour (2)

 
Mon enfant est dans la présence du Dieu d'amour (2)
 
"Le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation… nous console à l'égard de toute notre affliction, afin que nous soyons capables de consoler ceux qui sont dans quelque affliction que ce soit, par la consolation dont nous sommes nous-mêmes consolés par Dieu." 2 Corinthiens 1:3, 4
 
     “J'ai ressenti la douceur et la bonté de Dieu quand je criais à lui ma douleur, assise dans la chambre de Haddon en lisant ma Bible. Ce Dieu doux et aimant a repris mon petit garçon dans un endroit où il est désormais en toute sécurité. Là il peut connaître tout l'amour de Dieu. Je ne dois pas m'inquiéter, en tant que mère, au sujet de ce moment où il est parti, parce que je sais qu'il a été instantanément introduit en toute sécurité dans la présence du Christ. Haddon peut désormais regarder le visage de la miséricorde et de la grâce et ne plus être malade.

     Dieu n'a pas promis à ceux qui lui appartiennent une route rapide et facile vers le ciel, mais il nous promet de nous y conduire. Et jusque-là, “l'Éternel est près de ceux qui ont le cœur brisé, et il sauve ceux qui ont l'esprit abattu” (Psaume 34:18).

     À travers nos larmes et nos jours de grande tristesse, nous voulons que ceux qui nous entourent sachent ceci: nous tenons bon dans notre douleur parce que Jésus a pris la punition de notre péché, parce qu'il est ressuscité, et qu'il a vaincu la mort. Pour le chrétien, la mort n'est pas la fin. Mais pour ceux qui n'ont pas voulu accepter Jésus Christ comme leur Sauveur, la mort conduit au châtiment éternel. Je prie qu'ils écoutent la bonne nouvelle de l'évangile aujourd'hui, et qu'ils placent leur confiance en Dieu, le grand vainqueur de la mort.”

d'après Lisa Blanco
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Bonjour, bien venu sur le site FPVM Fiombonana Tsarahonenana.

Faly miarahaba anao tonga soa eto amin'ny site FPVM Fiombonana Tsarahonenana. Mirary anao hahazo aim-panahy.