Arrête-toi!

Arrête-toi!

"Et toi, arrête-toi maintenant, et je te ferai entendre la parole de Dieu." 1 Samuel 9:27

      Le réveil sonne; Jean saute du lit, court sous la douche puis avale son café. Après trois quarts d'heure dans un métro bondé, il arrive à son travail; une première réunion, suivie d'une seconde. Pendant la pause déjeuner, on continue à parler affaires avec les collègues. Puis ce sont les rendez-vous avec les clients, les comptes-rendus à rédiger d'urgence, le tout ponctué d'appels téléphoniques incessants… Il est déjà vingt heures, Jean arrive enfin chez lui, dévore un repas express en lisant son courrier, ses mails, puis se jette sur le canapé et allume la télévision. Il l'éteint peu après, trop fatigué pour suivre le film, se met au lit et s'endort comme une masse. Le réveil sonne…

      Jean, il faut absolument que tu arrêtes de courir ainsi, tête baissée. Si tu continues, et si ton cœur ne te lâche pas avant, tu vas arriver à la retraite – et à la vieillesse – sans t'en apercevoir. Prends le temps de t'arrêter, d'écouter cette voix intérieure qui te dit que tu passes à côté de l'essentiel. Ce bonheur auquel tu aspires et que tu ne parviens pas à construire, Dieu veut te le faire connaître aujourd'hui. Si tu as une Bible, ouvre-la (tu peux le faire aussi sur internet*), et lis l'évangile, découvre que Dieu t'aime et a tout préparé pour que tu sois heureux.

      Oui, comme Jean, arrêtons-nous maintenant, écoutons le message de Dieu, qui nous dit en particulier: “Quel profit y aura-t­il pour un homme s'il gagne le monde entier et fait la perte de son âme?” (Marc 8:36).

La bonne semence

R. Roger

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Bonjour, bien venu sur le site FPVM Fiombonana Tsarahonenana.

Faly miarahaba anao tonga soa eto amin'ny site FPVM Fiombonana Tsarahonenana. Mirary anao hahazo aim-panahy.