Bonne nouvelle: l'accepter ou la refuser

Bonne nouvelle: l'accepter ou la refuser

"Moi, l'Éternel, je suis votre Dieu… il n'y en a pas d'autre… Quiconque invoquera le nom de l'Éternel sera sauvé." Joël 2:27

      Notre Créateur voulait être connu comme un Père aimant et parfait pour chacun de nous. Mais notre attitude d'indépendance, notre refus de Dieu, nous ont privés de cette heureuse relation. Et cette attitude nous condamne sans appel.

      Bonne nouvelle, Dieu vient vers nous sans attendre que nous fassions le premier pas. Il vient vers nous en Jésus Christ qui nous dit: “Venez à moi”; “Moi, je suis le chemin, et la vérité et la vie; personne ne vient au Père si ce n'est par moi” (Matthieu 11:28; Jean 14:6).

      Peut-être direz-vous: “Jésus Christ, pourquoi ai-je besoin de lui? Pourquoi croire en lui? Je vais bien, je suis fort, et de toute façon je me débrouille très bien sans lui!” Mais ni vos capacités ni vos prétentions n'auront de valeur quand vous comparaîtrez devant Dieu…

      Un autre dira au contraire: “Je ne peux pas croire que Dieu s'intéresse à moi, car je suis vraiment trop mauvais. J'ai fait de grosses bêtises, j'ai honte même d'en parler, j'en subirai les conséquences toute ma vie”. Pourtant si! Dieu s'intéresse à vous. Il veut vous pardonner et vous aider à prendre un nouveau départ. Il l'a fait pour moi et il peut le faire pour vous.

      Refuser de se repentir et de croire, c'est mépriser le plus merveilleux don que Dieu ait fait aux hommes: Jésus Christ; il l'a condamné et puni à notre place. Ne pas vouloir accepter cette offre, c'est rester volontairement du côté des coupables. Au contraire l'accepter, c'est recevoir le pardon de Dieu et devenir dès aujourd'hui et pour toujours son enfant bien-aimé. Allez-vous faire ce pas, maintenant?

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Bonjour, bien venu sur le site FPVM Fiombonana Tsarahonenana.

Faly miarahaba anao tonga soa eto amin'ny site FPVM Fiombonana Tsarahonenana. Mirary anao hahazo aim-panahy.