Découragement

Découragement

"Pourquoi es-tu abattue, mon âme, et es-tu agitée au dedans de moi? Attends-toi à Dieu."Psaume 42:5

"Ainsi dit l'Éternel:… Comme quelqu'un que sa mère console, ainsi moi, je vous consolerai; et vous serez consolés."Ésaïe 66:12,13

      Isabelle, veuve pour la seconde fois, avait beaucoup de peine à se consoler de la perte de son mari. Elle ne voyait aucune raison de continuer à vivre. Elle emmena un jour son petit-fils en voiture au parc. Après avoir attaché l'enfant sur son petit siège, elle s'installa au volant et allait démarrer, négligeant de mettre sa ceinture de sécurité. Le petit garçon s'écria: – Grand-maman, tu n'es pas attachée! Elle répondit tristement: – Ah, Luc, ma sécurité n'est pas importante. J'aimerais beaucoup mieux aller au ciel où est grand-papa.

      Indigné, le petit, âgé de cinq ans, s'exclama: – Mais alors, tu me laisserais seul!

      Tout à coup Isabelle prit conscience que sa vie n'était pas vide de sens. Par le moyen de cet enfant, Dieu lui donnait une nouvelle raison de vivre, d'être utile, il lui montrait un service à accomplir pour lui.

      Le prophète Élie, lui aussi, voulait mourir parce que sa mission auprès du peuple de Dieu n'avait pas eu les résultats qu'il espérait (1 Rois 19). Alors Dieu lui fit voir que, dans sa grâce, il ne considérait pas la situation du pays comme étant sans espoir et qu'il avait encore une tâche pour le prophète. Élie avait donc une raison valable de continuer à vivre.

      Ne nous laissons jamais aller au désespoir! Dieu a toujours un projet pour nous, tant qu'il nous laisse sur la terre. Prions-le de nous ouvrir les yeux si nous n'arrivons plus à voir ce qu'il veut pour nous. Alors le découragement fera place à nouveau à la confiance. La grâce et l'amour de notre Père céleste nous accompagneront chaque jour.

La bonne semence

R. Roger

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Bonjour, bien venu sur le site FPVM Fiombonana Tsarahonenana.

Faly miarahaba anao tonga soa eto amin'ny site FPVM Fiombonana Tsarahonenana. Mirary anao hahazo aim-panahy.