Faire le vide? (1)

Faire le vide? (1)

"J'ai appliqué mon coeur à rechercher et à explorer par la sagesse tout ce qui se fait sous les cieux: c'est une occupation ingrate." Ecclésiaste 1:13

      “Je suis né en 1941 de parents athées. J'ai donc grandi sans aucun enseignement religieux. Cependant je me posais beaucoup de questions – et mon frère avec moi – sur le sens de la vie. Pendant nos études, mon frère m'a prêté des ouvrages sur l'hindouisme et le bouddhisme. La vie du Bouddha me fascinait, et je désirais ardemment cette libération intérieure qu'il semblait avoir acquise. Je lisais aussi beaucoup de livres ésotériques, je tentais de pratiquer la méditation, la respiration alternée, la récitation de mantras, bref tout un mélange de pratiques diverses. Aucune ne m'a satisfait bien longtemps…

      Je me suis marié, nous avons eu deux enfants. J'avais tout pour être heureux, mais j'étais malgré cela de plus en plus désespéré dans ma quête spirituelle. Il fallait faire le vide, mais le vide n'est-il pas le contraire de la vie, un chemin de mort? Aujourd'hui, je comprends pourquoi à cette époque, je ne pensais qu'à me suicider. N'y avait-il pas un lien entre tous ces chemins vers le vide et ce désir de mort qui m'envahissait de plus en plus?

      C'est du fond de cette fosse que Jésus Christ est venu me tirer. Depuis deux ans, mon frère m'écrivait de Grenoble pour me dire qu'il avait rencontré le Christ suite au témoignage d'un de ses collègues. Pour moi, je ne voulais pas entendre parler du christianisme. Je méprisais Jésus. Toutefois, petit à petit, une lueur d'espoir est née en moi. Et si mon frère avait raison? De toute façon, je n'avais rien à perdre et, pourquoi pas, quelque chose à gagner.”

Christian C. (à suivre)

La bonne semence

R. Roger

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Bonjour, bien venu sur le site FPVM Fiombonana Tsarahonenana.

Faly miarahaba anao tonga soa eto amin'ny site FPVM Fiombonana Tsarahonenana. Mirary anao hahazo aim-panahy.