Histoire d'une Bible

"(Jésus a dit:) Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront pas." Luc 21:33

Un médecin me raconte: Ma mère priait beaucoup pour moi; elle ne perdait jamais l'espoir qu'un jour je me tournerais vers Dieu. Mais dès ma première année d'études, je me suis rapidement détourné de ce qu'elle m'avait appris. Ma manière de vivre m'a amené à vendre des choses dont je n'avais pas absolument besoin, entre autres la Bible que ma mère m'avait donnée quand j'avais quitté la maison.

Plus tard, j'ai exercé la médecine dans un hôpital, et j'y ai rencontré toutes sortes de souffrances et de misères. Parfois je me trouvais par hasard en contact avec de vrais croyants, et je ne pouvais alors m'empêcher de penser à ma mère et à mon passé.

Un jour, un patient atteint d'une grave maladie a été admis à l'hôpital. Son état était sans espoir; lui-même se savait condamné. Mais j'ai été singulièrement frappé par l'expression heureuse de son visage, alors que je savais qu'il souffrait de douleurs intolérables.

Cet homme n'avait pas de parenté, et après son décès, on a fait l'inventaire de ses biens en ma présence. L'infirmière m'a montré une Bible. Quel choc pour moi quand j'ai reconnu la Bible que ma mère m'avait donnée! Mon nom y figurait encore, de même qu'un verset écrit de sa propre main.

Son dernier propriétaire avait beaucoup lu cette Bible, de nombreux passages étaient soulignés. Cette découverte m'a laissé une impression profonde. Tout à coup, j'ai vu ma vie de péché défiler devant moi. Je n'ai pas eu de repos avant d'avoir accepté Jésus Christ comme mon Sauveur et mon Seigneur.

La bonne semence

R. Roger

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 23/02/2016

Bonjour, bien venu sur le site FPVM Fiombonana Tsarahonenana.

Faly miarahaba anao tonga soa eto amin'ny site FPVM Fiombonana Tsarahonenana. Mirary anao hahazo aim-panahy.