Jaillissement de vie

Jaillissement de vie

"Réjouis-toi, jeune homme, dans ta jeunesse, et que ton cœur te rende heureux aux jours de ton adolescence, et marche dans les voies de ton cœur et selon les regards de tes yeux; mais sache que, pour toutes ces choses, Dieu t'amènera en jugement." Ecclésiaste 11:9

"Souviens-toi de ton Créateur dans les jours de ta jeunesse." Ecclésiaste 12:1

      Lorsque la vie paraît – premier cri de l'enfant, premières pousses au printemps – cela tient du miracle: la vie est déjà présente tout entière. Quel émerveillement! Sa force surprend; sa fragilité inquiète. Sa puissance organisatrice étonne autant que sa complète dépendance de l'environnement. La vie demeure un mystère, entier, éblouissant.

      L'admiration devant la vie renvoie à celui qui en est l'auteur, Dieu, qui seul possède la vie en lui-même (Jean 5:26). La diversité et la surabondance de la vie racontent quelque chose de l'infini du Dieu vivant. Cette admiration devient reconnaissance dès que nous prenons conscience que notre vie est un don. Dieu en est la source. C'est lui aussi qui la maintient.

      “Réjouis-toi”. L'invitation est claire. Sous le regard bienveillant de Dieu, il y a place pour l'amour et la joie de la vie, malgré la fragilité de cette vie. Mais le chemin est balisé: “Souviens-toi de ton Créateur”.

      Si la vie est un merveilleux don, ne dois-je pas honorer le donateur? Ce que j'aurai fait de ce don supportera-t­il le jugement de Dieu, infiniment bon et saint? Non, car le péché qui est en moi a détruit toute relation avec lui et oriente ma vie dans un sens opposé à sa volonté.

      Refuser ce message divin, c'est ressembler à ceux dont Jésus disait: “Voyant ils ne voient pas, et… entendant ils n'entendent ni ne comprennent” (Matthieu 13:13).

      Mais dans sa bonté, Dieu a envoyé son Fils Jésus pour nous communiquer une autre vie, nouvelle, spirituelle, éternelle. Don plus merveilleux encore du Dieu d'amour qui nous dit: “Vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu” (1 Jean 5:13).

La bonne semence

R. Roger

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Bonjour, bien venu sur le site FPVM Fiombonana Tsarahonenana.

Faly miarahaba anao tonga soa eto amin'ny site FPVM Fiombonana Tsarahonenana. Mirary anao hahazo aim-panahy.