Je t'aime un peu, beaucoup

Je t'aime un peu, beaucoup

"Que le Christ habite, par la foi, dans vos cœurs, étant enracinés et fondés dans l'amour, afin que vous soyez capables de comprendre avec tous les saints quelle est la largeur et la longueur et la profondeur et la hauteur – et de connaître l'amour du Christ qui surpasse toute connaissance." Éphésiens 3:17-19

      Je t'aime un peu, beaucoup, passionnément… Quel enfant n'a pas effeuillé une pâquerette en chantant cette ritournelle? Un peu, beaucoup: nous avons l'habitude de mesurer l'amour. Nous aimons certaines personnes plus que d'autres. Cette notion de quantité trahit nos limitations.

      L'admiration devant la vie renvoie à celui qui en est l'auteur, Dieu, qui seul possède la vie en lui-même (Jean 5:26). La diversité et la surabondance de la vie racontent quelque chose de l'infini du Dieu vivant. Cette admiration devient reconnaissance dès que nous prenons conscience que notre vie est un don. Dieu en est la source. C'est lui aussi qui la maintient.

      Mais quand la Bible parle de l'amour divin, il n'est pas question de quantité, sinon pour nous en dire la valeur au-dessus de toute pensée humaine. “Car Dieu a tant aimé le monde (les hommes) qu'il a donné son Fils unique” (Jean 3:16). Et nous sommes conduits à lui dire merci “pour son don inexprimable” (2 Corinthiens 9:15). Sa grandeur est sans mesure. La raison en est simple: “Dieu est amour” (1 Jean 4:8). Il aime, c'est sa nature. Il aime, selon la plénitude de son être infini, tous ceux qui en sont les bénéficiaires, en particulier vous et moi.

      Cet amour, Dieu nous l'a montré. L'apôtre Jean écrit: “En ceci a été manifesté l'amour de Dieu pour nous: c'est que Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde, afin que nous vivions par lui; en ceci est l'amour: non en ce que nous, nous ayons aimé Dieu, mais en ce que lui nous aima”. Et il affirme: “Nous avons connu et cru l'amour que Dieu a pour nous” (1 Jean 4:9,10,16).

      Au sujet de ceux qui ont cru, Jésus dit à son Père: “Tu les as aimés comme tu m'as aimé” (Jean 17:23). Et il leur dit: “Comme le Père m'a aimé, moi aussi je vous ai aimés” (Jean 15:9). L'amour du Père pour le Fils, voilà donc la mesure, infinie, de l'amour qu'il a pour nous.

La bonne semence

R. Roger

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Bonjour, bien venu sur le site FPVM Fiombonana Tsarahonenana.

Faly miarahaba anao tonga soa eto amin'ny site FPVM Fiombonana Tsarahonenana. Mirary anao hahazo aim-panahy.