Le mariage (4): l'exemple de Christ

Le mariage (4): l'exemple de Christ

"Femmes, soyez soumises à votre propre mari comme au Seigneur, parce que le mari est le chef de la femme, comme aussi le Christ est le chef de l'assemblée (l'église). Maris, aimez votre femme, comme aussi le Christ a aimé l'assemblée et s'est livré lui-même pour elle." Éphésiens 5:22,25

      Dieu nous donne encore des précisions sur la façon de montrer son amour dans un couple chrétien. Pour le mari, la mission principale est d'aimer sa femme dans un esprit de dévouement, “comme le Christ a aimé l'assemblée”; et nous savons comment il l'a aimée, en renonçant à tous ses droits et en donnant sa vie pour elle! Aimer son épouse, c'est beaucoup plus que lui assurer le quotidien. C'est savoir lui dire merci, savoir être bon, vrai, patient, savoir lui parler avec douceur même quand on rentre fatigué du travail, savoir prendre le relais auprès des enfants… C'est chercher son bonheur, son bien dans tous les domaines: physique, social, affectif et spirituel.

      “Comme l'assemblée est soumise au Christ, de même aussi que les femmes le soient à leur mari en tout” (Éphésiens 5:24). Ce verset est un appel adressé à l'épouse chrétienne, ce n'est en aucun cas une autorisation pour le mari d'exiger cette soumission! Sa responsabilité à lui est de prendre soin d'elle. C'est aussi chercher à la comprendre et lui “porter honneur” (1 Pierre 3:7).

      Mari ou femme, ayons pour notre conjoint la même bonté que celle que Dieu a envers nous. Nous considérerons ses défaillances, non pas comme un désastre, mais comme une occasion de reproduire le pardon de Christ envers nous.

      Ainsi notre vie conjuguale sera une illustration de l'amour de Christ pour son Église.

      (suite vendredi prochain)

La bonne semence

R. Roger

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Bonjour, bien venu sur le site FPVM Fiombonana Tsarahonenana.

Faly miarahaba anao tonga soa eto amin'ny site FPVM Fiombonana Tsarahonenana. Mirary anao hahazo aim-panahy.