Le sens du bien

Le sens du bien

"Ne nous lassons pas de faire le bien." Galates 6:9

"Surmonte le mal par le bien." Romains 12:21

      Évoquant plusieurs dégradations et actes de violence commis dans sa ville, une personnalité déclarait récemment: “On n'a plus le sens du bien, et c'est terrible”. La violence est l'une des conséquences tragiques de la séparation morale de l'homme d'avec Dieu, survenue dès l'origine. Le premier meurtre se produit peu de temps après (Genèse 4:8). Plus encore, aujourd'hui dans bien des domaines on ne fait plus de distinction claire entre le bien et le mal.

      Pourtant, à la suite de son péché, l'homme a acquis la connaissance du bien et du mal: il a une conscience. Mais celle-ci peut être endurcie, comme anesthésiée, et même “cautérisée”, c'est-à­dire rendue définitivement insensible (1 Timothée 4:2). Il y a pire encore: en venir à “appeler le mal bien et le bien mal” (Ésaïe 5:20).

      Pour que notre conscience reste un guide fiable, nous devons nous laisser éclairer par Dieu, par sa Parole: elle “discerne les pensées et les intentions du cœur” (Hébreux 4:12). La Bible nous apprend aussi qu'il n'y a pas de bien en nous-mêmes (Romains 7:18). Mais si nous croyons en Jésus, Dieu nous accorde le pardon de nos fautes, et nous donne une nouvelle nature, capable de garder le “sens du bien” et même de l'accomplir.

      De plus, le Saint Esprit vient habiter dans le croyant pour l'éclairer, le conduire, et l'avertir si nécessaire. Oui, la relation établie avec Dieu par la conversion nous permet de faire la différence entre le bien et le mal, et nous donne la puissance d'agir d'une manière qui lui plaise, et qui l'honore.

La bonne semence

R. Roger

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Bonjour, bien venu sur le site FPVM Fiombonana Tsarahonenana.

Faly miarahaba anao tonga soa eto amin'ny site FPVM Fiombonana Tsarahonenana. Mirary anao hahazo aim-panahy.