Arbre à fruits

"Chaque arbre se connaît à son propre fruit." Luc 6:44
"… Marcher d'une manière digne du Seigneur afin de lui plaire à tous égards, portant du fruit en toute bonne œuvre." Colossiens 1:10

   Pour reconnaître un arbre, le moyen le plus simple est d'examiner le fruit qu'il produit. Devant un arbre chargé de pommes, même un petit enfant sait qu'il s'agit d'un pommier. En prenant cette image, le Seigneur, qui utilise souvent des choses simples de la nature pour faire comprendre les réalités spirituelles, désire nous parler.
   Si j'ai accepté le salut offert par Christ à la croix, si j'ai reçu, avec son pardon, la vie éternelle, ma conduite et mes fréquentations doivent le montrer. Mes actions, mes comportements, mes paroles correspondront à ma nature de chrétien, seront en accord avec cette nouvelle vie que Dieu m'a donnée. “Par mes œuvres, je te montrerai ma foi” (Jacques 2. 18). Ne soyons pas dupes, ni en ce qui concerne les autres, ni surtout en ce qui nous concerne. Au-delà des apparences, regardons les fruits. Dieu invite ses enfants à montrer des effets concrets de la vie divine en eux, à joindre à leur foi la vertu, la connaissance, la maîtrise de soi, la patience, la piété, l'affection fraternelle, l'amour. Demandons-lui la force de porter de tels fruits. La Parole de Dieu ajoute: “Si ces choses sont en vous et y abondent, elles ont pour effet de ne pas vous laisser inactifs ni stériles” (2 Pierre 1. 5-8).
   Les jardiniers savent que la qualité des fruits résulte de la vitalité de l'arbre, qu'il faut nourrir, protéger, tailler, si l'on veut de beaux fruits. C'est ce que le Seigneur désire réaliser pour chacun de ceux qu'il a rachetés. Restons fermement attachés à lui, nous porterons des fruits qui l'honorent (Jean 15. 2, 5).

La bonne semence

R.Roger

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Bonjour, bien venu sur le site FPVM Fiombonana Tsarahonenana.

Faly miarahaba anao tonga soa eto amin'ny site FPVM Fiombonana Tsarahonenana. Mirary anao hahazo aim-panahy.