Grâce ou vengeance

Grâce ou vengeance

"Le sang de Jésus Christ son Fils nous purifie de tout péché." 1 Jean 1. 7

"Il ne nous a pas fait selon nos péchés, et ne nous a pas rendu selon nos iniquités." Psaume 103. 10

Grâce ou vengeance

       Caïn et Abel étaient les fils du premier couple humain. Par jalousie et par haine, Caïn tue son frère. Dieu lui dit alors: “Qu'as-tu fait? La voix du sang de ton frère crie de la terre à moi”. Le meurtre d'Abel appelle le châtiment, la vengeance, la rétribution.
       Le sang de Jésus, le Fils de Dieu, a coulé sur la croix. Ce sont des hommes méchants qui ont mis Jésus à mort, pourtant son sang ne parle pas aujourd'hui de vengeance. Il parle de grâce. Aujourd'hui encore cette voix peut être entendue, elle donne la réponse divine au péché de l'homme.
       À la croix, Jésus, le Fils de Dieu, s'est offert en sacrifice pour des pécheurs. Il ne voulait pas que les hommes subissent la condamnation qu'ils méritaient, mais qu'ils soient graciés. Refuser ou mépriser cette grâce, c'est rester sous le châtiment de Dieu.
       Comment recevoir personnellement cette grâce? En reconnaissant notre état devant Dieu et en lui disant nos fautes dans une prière sincère. Le Seigneur Jésus a dit: “Celui qui vient à moi, je ne le mettrai pas dehors” (Jean 6. 37). Nous pouvons alors faire entièrement confiance à Jésus Christ: il est mort à notre place, sa mort nous a délivrés. La Bible nous en donne la certitude: “Le sang de Jésus Christ… nous purifie de tout péché”. “Vous avez été rachetés… par le sang précieux de Christ” (1 Pierre 1. 18, 19).

 

La bonne semance & R.Roger

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 03/04/2015

Bonjour, bien venu sur le site FPVM Fiombonana Tsarahonenana.

Faly miarahaba anao tonga soa eto amin'ny site FPVM Fiombonana Tsarahonenana. Mirary anao hahazo aim-panahy.