Indignez-vous!

Indignez-vous!

"On crie à cause de la multitude des oppressions, et on appelle au secours à cause du bras des grands; et on ne dit pas: Où est Dieu, mon créateur?" Job 35. 9, 10
"Ils m'ont abandonné, moi, la source des eaux vives." Jérémie 2. 13

Indignez-vous!
          Tel est le titre d'un essai de l'écrivain S. Hessel, publié en octobre 2010. Inspiré par cet ouvrage, le mouvement des Indignés est né en mai 2011 en Espagne et a franchi les frontières. Comment ne pas s'indigner, en effet, devant l'ampleur des injustices et des inégalités de notre monde! L'écart entre les plus pauvres et les plus riches n'a jamais été aussi important, la spéculation devient de plus en plus folle, la finance gouverne le monde.
          Alors, que faire? Faut-il militer pour faire bouger les choses? Est-ce la solution pour que le monde s'améliore? Celui qui croit Dieu, qui croit ce qu'il dit, ne doit pas se faire d'illusions. La Bible nous explique la raison de tous les maux dans lesquels se débat l'humanité: elle a globalement rejeté son Créateur. “Tu as oublié… le Dieu qui t'a enfanté. Et l'Éternel l'a vu et les a rejetés… Et il a dit: Je leur cacherai ma face, je verrai quelle sera leur fin, car ils sont une génération perverse” (Deutéronome 32. 18-20). Chercher des remèdes en continuant à se passer de Dieu et de son autorité ne peut conduire qu'à des désillusions, car lui seul est la source des eaux vives qui peuvent donner la paix du cœur, sagesse et vrai bonheur.
          Alors, oui, indignons-nous, mais d'abord regardons en nous-mêmes. Indignons-nous vis-à-vis du péché qui habite en nous et qui se manifeste à la moindre occasion. Indignons-nous de notre égoïsme et de notre manque d'amour pour notre prochain. Venons de tout notre cœur au Dieu qui nous a créés et qui veut notre salut!

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 03/04/2015

Bonjour, bien venu sur le site FPVM Fiombonana Tsarahonenana.

Faly miarahaba anao tonga soa eto amin'ny site FPVM Fiombonana Tsarahonenana. Mirary anao hahazo aim-panahy.