S'exercer à la piété

"Exerce-toi toi-même à la piété." 1 Timothée 4. 7
"Frères, réjouissez-vous, perfectionnez-vous, soyez encouragés, ayez un même sentiment, vivez en paix: et le Dieu d'amour et de paix sera avec vous." 2 Corinthiens 13. 11

      Maintenir et améliorer sa forme physique exige travail et persévérance. Il faut s'imposer un programme d'exercices, un régime strict, etc. Une bonne santé spirituelle demande aussi des efforts. L'apôtre Paul reprend le vocabulaire des athlètes et parle de “s'exercer à la piété”. La piété, c'est vivre dans l'attachement à Dieu et le respect de sa volonté. Cet exercice est source de joie parce qu'il nous fait mieux connaître Jésus, l'homme pieux par excellence. La perfection de sa vie d'obéissance était liée à un amour constant pour son Père. Les vrais motifs qui animent la piété sont là, vécus en imitant Jésus Christ dans sa vie pour Dieu et sa compassion pour les hommes. Voilà nos exercices tout tracés.
     S'exercer à la piété suppose aussi une certaine discipline de vie. Comment trouver du temps aujourd'hui pour étudier la Bible, en retirer ce qu'elle m'enseigne pour moi-même, pour ma famille, pour tous ceux que je rencontre? Comment trouver du temps pour prier?
      Enfin, la pratique de la piété se fait “sur le tas”, dans la vie et les combats journaliers du chrétien. Pour être efficace, il faut au préalable s'y préparer. Que penserions-nous d'un menuisier qui négligerait d'affûter ses outils? Le croyant qui estime peu important de fortifier sa vie intérieure par la prière, la lecture de la Parole de Dieu et la communion avec le Seigneur, oublie l'essentiel. Les instruments de notre vie spirituelle s'émoussent rapidement. C'est pourquoi il faut les aiguiser chaque jour.

 

La bonne semence

R.R

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 09/07/2014

Bonjour, bien venu sur le site FPVM Fiombonana Tsarahonenana.

Faly miarahaba anao tonga soa eto amin'ny site FPVM Fiombonana Tsarahonenana. Mirary anao hahazo aim-panahy.