Trois attitudes devant l'évangile

"Quand ils entendirent (l'apôtre Paul) parler de la résurrection des morts, les uns s'en moquaient et les autres disaient: Nous t'entendrons une autre fois sur ce sujet…" Actes 17:32
"Pourtant, certains se joignirent à lui et crurent." Actes 17:34

   Lors des obsèques d'une personne bien connue et estimée dans le village, de nombreux voisins et amis sont venus apporter leur sympathie à la famille en deuil. Tous ont écouté le message de la Bible lu à cette occasion. Quel effet a-t-il produit chez chacun?
  Comme autrefois à Athènes, certains ont pu s'en moquer; d'autres ont préféré remettre à plus tard leur réflexion. Espérons que beaucoup ont cru à l'évangile.
  Seriez-vous un de ceux qui refusent, qui se moquent peut-être de l'évangile et disent qu'il n'y a pas de Dieu? La Bible appelle une telle personne un “insensé” (Psaume 14. 1). Persisteriez-vous à refuser la grâce de Dieu? Alors cette question vous concerne: “Comment échapperons-nous, si nous négligeons un si grand salut?” (Hébreux 2. 3).
   Dites-vous avec insouciance: je verrai plus tard? Mais êtes-vous sûr qu'un délai supplémentaire vous sera accordé pour venir à Jésus? Peut-être avez-vous déjà entendu un message évangélique qui vous a ému, mais vous ne vous êtes pas vraiment tourné vers Dieu… N'attendez plus!
   Le verset cité aujourd'hui se termine par: “certains… crurent”. Au lieu de se laisser emporter par l'opinion générale, ils ont eu le courage d'aller à contre-courant. Ils se sont reconnus coupables devant Dieu et ont reçu le pardon du seul vrai Sauveur: Jésus Christ. Leurs noms sont “inscrits dans les cieux” (Luc 10. 20).
   Avez-vous fait la même démarche?

 

La bonne semence

R.Roger

1 vote. Moyenne 3.00 sur 5.

Bonjour, bien venu sur le site FPVM Fiombonana Tsarahonenana.

Faly miarahaba anao tonga soa eto amin'ny site FPVM Fiombonana Tsarahonenana. Mirary anao hahazo aim-panahy.