Bienheureux ceux qui procurent la paix (7)

"(Jésus a dit:) Bienheureux ceux qui procurent la paix, car c'est eux qui seront appelés fils de Dieu." Matthieu 5:9
"Le fruit de la justice, dans la paix, est semé pour ceux qui procurent la paix." Jacques 3:18

        Quand Jésus s'est présenté à ses disciples, le jour de sa résurrection, il leur a dit: «Paix à vous». C'était la salutation habituelle à l'époque, mais dans la bouche du Seigneur Jésus, elle était bien plus qu'un souhait. C'était une réalité car il est «le Seigneur de paix» (2 Thessaloniciens 3:16). Il «a fait la paix par le sang de sa croix» (Colossiens 1:20). Cette paix avec Dieu, que le Seigneur Jésus a faite, est à la source de la paix intérieure promise à ceux qui croient en lui. Elle revêt deux aspects: la paix de la conscience, c'est-à-dire la certitude que Dieu m'a pardonné, et la paix du cœur, ce sentiment de confiance en Dieu qui conduit ma vie.

         Lorsque nous expérimentons cette paix personnelle, cela dépasse l'absence de conflits, et inclut une recherche de réconciliation et d'harmonie.

       «Bienheureux ceux qui procurent la paix…» Ce bonheur couvre nos différentes relations, en particulier en famille et dans la vie collective. Ce qui fait que la paix demeure parmi des croyants, ce n'est pas l'absence de problèmes, mais la capacité à les traverser et les résoudre par la grâce du Seigneur.

         On ne peut trouver une paix durable sans justice. «Le fruit de la justice, dans la paix, est semé pour ceux qui procurent la paix» (Jacques 3. 18). La justice sans la paix écrase, la paix sans la justice étouffe. Amis chrétiens, c'est en cherchant à vivre ensemble cette paix et cette justice que nous serons réellement des “faiseurs” de paix, ceux que Dieu appelle ses fils car ils lui ressemblent.

La bonne semence

R.Roger

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Bonjour, bien venu sur le site FPVM Fiombonana Tsarahonenana.

Faly miarahaba anao tonga soa eto amin'ny site FPVM Fiombonana Tsarahonenana. Mirary anao hahazo aim-panahy.