Confession et pardon

"Cherchez ma face. Je chercherai ta face, ô Éternel!" Psaume 27:8
"Approchez-vous de Dieu, et il s'approchera de vous." Jacques 4:8

        Mélanie, 15 ans, est allée passer l'après-midi chez une amie. Son père lui a rappelé l'heure limite pour rentrer le soir à la maison: 22 heures. Mais comme cela arrive souvent chez les ados (et les adultes…), elle laisse passer l'heure, et finalement rentre beaucoup plus tard, sans prévenir ses parents.

        Le lendemain, il faut trouver un moment pour s'expliquer avec son père et reconnaître sa faute. Confuse, assise en face de lui, les yeux baissés, elle reconnaît sa désobéissance et s'excuse en paroles hésitantes.

        – Regarde-moi, lui dit-il. Elle n'en a pas du tout envie, mais elle finit par lever les yeux. Au lieu de rencontrer un regard dur et irrité, elle voit des larmes dans les yeux de son père et une expression de grande tendresse. Elle se jette dans ses bras, et père et fille savent maintenant que tout est de nouveau clair entre eux.

        Cette histoire est une image simple des relations du chrétien avec son Dieu. Chaque jour il nous invite à un entretien en tête à tête, afin que la communion reste intacte entre lui et nous, ou pour la rétablir si nous avons péché. “Il est fidèle et juste pour nous pardonner” (1 Jean 1:9), il attend seulement de notre part une confession sincère. N'ayons pas peur de tels face à face. Ils nous apporteront toujours paix et joie.

        “Pour moi, m'approcher de Dieu est mon bien; j'ai mis ma confiance dans le Seigneur, l'Éternel” (Psaume 73:28).

La bonne semence

R. Roger

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Bonjour, bien venu sur le site FPVM Fiombonana Tsarahonenana.

Faly miarahaba anao tonga soa eto amin'ny site FPVM Fiombonana Tsarahonenana. Mirary anao hahazo aim-panahy.