Lumière irrésistible

"La parole de Dieu est vivante et opérante, plus pénétrante qu'aucune épée à deux tranchants: elle atteint jusqu'à la division de l'âme et de l'esprit…; et elle discerne les pensées et les intentions du cœur." Hébreux 4:12

            «Je suis issu d'une famille grecque orthodoxe de Corfou. À vingt ans, je n'en pouvais plus. Intellectuellement, je trébuchais dans l'obscurité et la confusion. Moralement, j'étais esclave de toutes sortes de passions et de mensonges. Dans mon cœur, j'étais chancelant et désespéré.

            Un jour, en lisant le roman de Dostoïevski, «Les frères Karamazov», j'ai remarqué ces paroles: «En vérité, en vérité, je vous dis: À moins que le grain de blé ne tombe en terre et ne meure, il demeure seul; mais s'il meurt, il porte beaucoup de fruit» (Jean 12:24). Cette parole m'a touché, mais je ne savais pas qui en était l'auteur.

            Je me suis renseigné autour de moi et mon professeur d'anglais m'a expliqué que c'était une citation de la Bible. Cela m'a poussé à m'en procurer un exemplaire. Au cours des semaines qui ont suivi, je l'ai lue plusieurs heures par jour. Rien ne pouvait résister à la lumière qui se dégageait de sa lecture. Celle-ci éclairait toute ma conduite passée. Finalement, un après-midi, j'ai rassemblé tout ce qui faisait partie de la vie que j'avais menée avant de connaître Christ, mes livres, mes dessins, mes écrits, et j'ai jeté le tout au feu. Puis je me suis mis à genoux et j'ai exprimé ma première prière. Je n'ai pas dit grand-chose. Ce sont mes larmes qui m'ont servi de langage. J'ai déposé au pied de la croix de Christ tous les péchés dont je me souvenais.


            Alors, au plus profond de moi, j'ai ressenti la certitude joyeuse que «le sang de Jésus Christ nous purifie de tout péché» (1 Jean 1:7)

La bonne semence

R. Roger

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Bonjour, bien venu sur le site FPVM Fiombonana Tsarahonenana.

Faly miarahaba anao tonga soa eto amin'ny site FPVM Fiombonana Tsarahonenana. Mirary anao hahazo aim-panahy.