Péril en mer

"(Dieu a dit:) Parce qu'il a mis son affection sur moi, je le délivrerai… Il m'invoquera, et je lui répondrai; dans la détresse je serai avec lui; je le délivrerai." Psaume 91:14, 15
"La fervente supplication du juste peut beaucoup." Jacques 5:16

         Hudson Taylor, missionnaire anglais de la fin du 19e siècle, quitta son pays à l'âge de 21 ans pour apporter l'évangile en Chine. Ce tout jeune missionnaire était conscient que c'était Jésus Christ qui l'envoyait là-bas, et qu'il devrait compter sur lui pour tout.

         C'est ce qu'il fit déjà durant le long et périlleux voyage de cinq mois et demi en bateau à voile qui l'amena en Chine en 1854. Alors que le voilier navigue au large de la Nouvelle-Guinée, le vent tombe et un fort courant l'entraîne vers des récifs. Tous les efforts tentés pour détourner le bateau échouent. Le capitaine déclare: “Nous avons fait tout ce que nous pouvions. Notre destin semble être scellé”. “Non, répond Hudson, il y a une chose que nous n'avons pas faite. Nous sommes quatre chrétiens à bord, demandons au Seigneur de nous donner du vent”. Après un court moment de prière, le jeune homme revient sur le pont et déclare que, suite à leur prière, le vent va se lever et qu'il faut déployer les voiles sans tarder. Dédaigneux, l'officier répond qu'il préférerait sentir le vent que d'en entendre parler. Mais très vite, le sommet de la grand voile frémit, oui, le vent se lève! Et après une lourde manœuvre le voilier s'éloigne des récifs tout proches.

         Hudson Taylor dira plus tard: “Ainsi Dieu m'a encouragé, jusqu'à notre débarquement sur les rivages de Chine, à lui apporter chaque besoin spécifique dans la prière, et à compter plus particulièrement sur son aide chaque fois qu'une situation d'urgence l'exigeait”.

La bonne semence

R. Roger

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Bonjour, bien venu sur le site FPVM Fiombonana Tsarahonenana.

Faly miarahaba anao tonga soa eto amin'ny site FPVM Fiombonana Tsarahonenana. Mirary anao hahazo aim-panahy.