Une corbeille de joncs sur le fleuve (1)

"Le Pharaon commanda…: Tout fils qui naîtra (dans une famille hébreue), jetez-le dans le fleuve." Exode 1:22
"Comme [la mère de Moïse] ne pouvait plus le cacher, elle prit pour lui un coffret de joncs, et l'enduisit de bitume et de poix, et mit dedans l'enfant, et le posa parmi les roseaux sur le bord du fleuve." Exode 2:3

       Remontons le fil du temps pour revivre l'extraordinaire histoire de Moïse, au tout début de sa vie, dans l'Égypte antique. Les Hébreux y sont alors esclaves et, bien que durement traités, ils sont de plus en plus nombreux. Le Pharaon y voit une menace, aussi décide-t-il que tous les garçons qui naîtront seront jetés dans le fleuve.

       Dans une de ces familles naît un petit garçon. Sa mère refuse d'accomplir le geste meurtrier et cache le bébé aussi longtemps que possible. Puis elle prépare une corbeille de joncs qu'elle recouvre de poix et de bitume pour la rendre étanche. Elle y dépose son précieux bébé et place la corbeille sur la rive du fleuve. Que faire de plus? Elle a fait avec intelligence tout ce qui était en son pouvoir. Il ne reste plus aux parents angoissés qu'à confier leur enfant à la puissance et à la miséricorde du Dieu en qui ils croient. Et la réponse de Dieu dépasse toute espérance: la fille du Pharaon, qui se baignait dans le fleuve, découvre l'enfant, le recueille et… va même être conduite par la providence divine à choisir comme nourrice la mère du bébé!

       Ce récit biblique est riche d'enseignements pour tous les parents chrétiens d'aujourd'hui. Ils veillent soigneusement sur leurs jeunes enfants, puis vient le moment où il faut les laisser aller dans un monde plein de dangers. Quelle ressource reste-t-il alors à ces parents qui ont tant de raisons d'être inquiets?
(à suivre)

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Bonjour, bien venu sur le site FPVM Fiombonana Tsarahonenana.

Faly miarahaba anao tonga soa eto amin'ny site FPVM Fiombonana Tsarahonenana. Mirary anao hahazo aim-panahy.